Blog

Latest blog posts

FERME GANDILHON

Nom de l'exploitation :FERME GANDILHON
Adresse de l'exploitation :La Chapelle 15300 LAVIGERIE
Département de l'exploitation :Cantal (15)
Produits :Salers, Saint-Nectaire, Cantal et tome de montagne
Nom du producteur :Jean-Pierre GANDILHON
Description :

L’exploitation familiale « GAEC GANDILHON ET FILS » est située dans le Cantal. Elle est composée de deux sites distinct l’un de l’autre.

Une partie se trouve sur la commune de Lavigerie et la seconde sur la commune de Vernols.

Effectif : 4 associés

  • Jean-Pierre GANDILHON, 60 ans
  • Dominique GANDILHON 56 ans
  • Mikaël GANDILHON, 33 ans,
  • Nicolas GANDILHON, 30 ans

+ 2 salariés,  un fromager,

Site de Lavigerie, 1100 m d’altidude, au pied du Puy-Mary, classé grand site, zone de montagne, avec 55 vaches Aubrac, production viande.

Site à Laneyrat, commune de Vernols, sur le plateau du Cézalier, en pleine zone AOP, avec 125 vaches Montbéliarde

Surface : 275 Ha, prairies naturelles permanentes dont seulement 40 % mécanisables.

Producteur de fromage, non affineur, de Salers, Saint-Nectaire, Cantal et tome de montagne

  • 40 tonnes de Salers/an – 25 tonnes de Saint-Nectaire/an – 5 tonnes de Cantal & 5 tonnes de tome de montagne/an.

Alimentation :

Les animaux, en été, sont nourris exclusivement à l’herbe, pour la production viande.

Pour la production laitière, elles sont nourries à l’herbe mais complétée avec du foin de luzerne, importée de Limagne.

Riche en fibre, en azote naturelle et en calcium, elle favorise le transit et la digestion.

En période hivernale, les animaux sont nourris avec du foin de 1ère et 2ème coupe, de la luzerne, un complément minéral et un mélange de blé, orge, maïs et tourteau de colza.  Une fois par mois, un apport d’oligoéléments homéopathiques est ajouté.

 

 

À savoir :

Contrôle qualité :

Après la fabrication et avant l’affinage, tous les fromages sont contrôlés en « blanc ». En cas de présence de listéria, seules les variétés à affinage court, mois de deux mois, comme le Saint Nectaire, sont détruits. Ceux à affinage long, plus de cinq mois, Cantal Et Salers, sont conservés à part et recontrôlés après cinq mois, en vue de leur commercialisation.

En effet, les bonnes bactéries ont durant ce temps de quarantaine, éliminés les mauvais germes.

Un ultime contrôle est effectué avant a mise en vente de sorte que chaque fromage aura été contrôlé 2 ou 3 fois, selon son cycle de vie.

Conditions sanitaire :

Sur les cheptels à viande, les antibiotiques sont employés que sur les veaux naissants et uniquement en cas de besoin (diarrhées, problèmes pulmonaires).

Sur les laitières, on y recourt dans les cas de nécessité absolue (problème de vélage, mauvaise mammite).

L’exploitation disposant d’une station de traitement, le lait, dans ce cas n’est pas consommé par les jeunes veaux.

Le lait est testé (sans antibiotique) avant d’être affecté à la production fromagère.

La garantie bactériologique est équivalente au produit pasteurisé du commerce par le soin apporté par l’exploitant lors de la traite (désinfection et lavage au moyen de lavettes individuelles). Les bonnes bactéries contenus dans le lait sont, elles, conservés.

Label BIO

Nous ne pouvons pas obtenir le label Bio car en période hivernale, les jeunes bêtes sont logées en stabulation entravée

Première participation à Pari Fermier :2021

Informations de contact

Téléphone du producteur :06 49 49 60 88
earl.gandilhon@free.fr